Je voudrai devenir maître de cérémonie funéraire : que dois-je faire ?

Le métier de maître de cérémonie funéraire n’est pas aussi simple qu’on peut le croire. En revanche, c’est une profession intéressante si vous aimez les défis ou encore si vous voulez exercer un métier de service. Mais comment devenir maître de cérémonie funéraire ? Découvrez la réponse dans les lignes qui suivent.

Quelles sont les attributions du maître de cérémonie funéraire ?

Ce professionnel est celui qui dirige l’équipe qui s’attèle de l’organisation d’une prestation funéraire. Il remplace le conseiller funéraire et veille à ce que les obsèques se déroulent comme le souhaite la famille du défunt.  Ainsi, il est présent de la formation du convoi jusqu’à l’enterrement ou la crémation. Tout au long de cette étape, il joue le rôle de coordonnateur et veille à ce qu’il n’y ait aucun souci au niveau de l’organisation.

Le maître de cérémonie funéraire veille également à ce le protocole lié aux obsèques soit respecté. Ainsi, il s’occupe d’accueillir la famille et de les aider à prendre place avant le début de la cérémonie. Il s’assure également à ce que les fleurs et le registre de condoléances soient mis en place. Les chauffeurs et les porteurs sont également sous ses ordres et doivent suivre à la lettre les moindres de ses directives.

Par ailleurs, ce professionnel joue également le rôle d’animateur lors de la cérémonie funéraire. Il prend la parole que ce soit pour indiquer les démarches à suivre ou encore pour retracer la vie du défunt à travers un discours rédigé avec la famille du défunt. Il doit s’occuper de plusieurs choses en même temps notamment la supervision de la cérémonie et la canalisation des émotions de l’assistant pour que les délais soient respectés.

Quelle formation pour devenir maître de cérémonie funéraire ?

Pour devenir maître de cérémonie funéraire, il faut suivre une formation spécifique comprenant un volet théorique et un volet pratique. Le volet théorique s’étale sur 70h durant lesquelles de nombreuses matières comme la psychologie du deuil, l’hygiène, la sécurité, les rites funéraires ou encore les pratiques funéraires sont abordées. Le volet pratique comprend également 70h d’études et se déroule au sein d’une association, d’une entreprise ou d’une régie. Un diplôme est délivré à la fin de la formation et le diplômé obtient le titre de maître de cérémonie funéraire. À noter que la possession de certains diplômes comme le bac pro commerce, le bac pro vente, le CAP du secteur du commerce et transport ou encore le bac pro services optimisent également l’accès la profession.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *