Pourquoi avons-nous besoin de système de ventilation ?

Systeme de ventilation

Nous ne pouvons pas contrôler le prix de l’énergie, mais nous pouvons, en revanche, contrôler la quantité d’énergie utilisée par nos bâtiments. En effet, moins il y a de pauvreté énergétique et plus nous améliorons la société et l’environnement. Pour Envir, c’est sur cette approche pleine de bon sens que repose fondamentalement la volonté de multiplier les normes dans les nouveaux logements et les programmes nationaux afin d’améliorer tout le parc immobilier.

Qui dit isolation dit température

En cherchant à isoler au maximum nos maisons du froid, n’oublions pas que nous devons aussi y vivre. D’ailleurs, nous n’y avons jamais autant vécu. En effet nous passons jusqu’à 90 % de notre temps à l’intérieur de nos foyers, sachant que la qualité de l’air à l’intérieur des bâtiments est, en général, moins bonne qu’à l’extérieur ce qui est à l’origine de nombreux problèmes notamment de maladies respiratoires. D’où le dilemme entre isoler nos maisons pour conserver la chaleur et les ouvrir pour faire entrer l’air frais.

Comment fonctionne un système de ventilation ?

Concrètement, la ventilation est le mécanisme qui nous permet de faire sortir l’air pollué et de faire entrer l’air frais. L’air vicié est surtout produit par nos activités et ses causes peuvent être divisées en trois catégories :

L’humidité : elle provient principalement de la cuisine, des lessives, du séchage… etc. Ainsi, une famille moyenne de 4 personnes peut produire jusqu’à 16 litres d’humidité par semaine. Si rien n’est fait, elle se concentre sur les surfaces froides, ce qui provoque de la moisissure. Celle-ci est responsable de la détérioration de nos maisons et constitue le cadre idéal pour que se développent d’autres éléments néfastes dangereux surtout pour les asthmatiques.

Le métabolisme : il s’agit du CO2 que nous expirerons qui comprend aussi de l’humidité. Un excès de CO2 sur une période prolongée peut nous être très néfaste. Cela peut avoir un effet sur la concentration et provoque de la fatigue.

Les composés organiques volatils : c’est une catégorie assez complexe, mais en général, ce sont des produits chimiques qu’il faut éviter. La plupart ne sont pas dangereux, mais certains sont très nocifs et nous essayons de ne pas en avoir dans nos maisons ni dans les peintures vernies. L’essentiel est de minimiser leurs risques.

La ventilation et ces bienfaits

Avec une bonne ventilation, certains polluants comme l’humidité sont faciles à identifier et traiter. Mais, comme nous l’explique Envir, les problèmes qu’ils provoquent peuvent être particulièrement invisibles comme la moisissure. Nous ne savons pas toujours les détecter nous-mêmes, car nous avons parfois du mal à reconnaître la mauvaise qualité de l’air à l’intérieur surtout quand elles s’accumulent lentement autour de nous.

C’est en construisant des maisons de plus en plus hermétiques ou en isolant des maisons en isolant des maisons plus anciennes que nous avons de plus en plus besoin de ventilation. Donc si nous fermons une bouche d’aération ou éteignons un ventilateur parce que cela fait du bruit, comment l’air va-t-il entrer ? Sans une ventilation adéquate, nous nous exposons à des risques tant pour notre santé que pour la pérennité du logement. Une ventilation bien conseillée et adéquate va nous assurer une bonne qualité de l’air intérieur et offre un environnement agréable et écoénergétique.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.