Quels sont les différents types d’arrosage du jardin ?

différents types d’arrosage du jardin

Entretenir un jardin constitue une tâche fastidieuse : il faut arroser régulièrement les plantes et enlever les mauvaises herbes. Pour vous délester de certaines corvées, optez pour des systèmes d’arrosage automatique. Ces mécanismes permettent de gagner un temps conséquent, toutefois un problème subsiste : quel type d’arrosage automatique choisir ? Pour répondre à cette question, on vous propose un focus sur les différents technique d’arrosage.

L’arrosage goutte à goutte

Il s’agit d’une solution adaptée aux petites surfaces comme un potager ou un mini jardin. Ce système est également conseillé pour les cultures sous serre. Il offre plusieurs avantages comme :

  • Une pénétration lente et moins agressive avec une basse pression. L’arrosage goutte à goutte permet de nourrir les plantes les plus gourmandes comme les pastèques ou encore les concombres.
  • Un ciblage des racines, ce mécanisme ne touche pas les feuilles, ce qui réduit les risques de maladies aux végétaux. Ces derniers ne subissent pas un stress hydrique, car l’eau arrive de façon régulière.
  • Une maitrise de la quantité d’eau, l’arrosage de goutte à goutte permet de réduire la quantité d’eau employée. En effet, vous pouvez régler le débit avec un programmateur selon vos besoins.

L’arrosage en surface

C’est tout simplement la méthode la plus connue et la plus utilisée. Le principe est simple, avec un tuyau ou un arrosoir, on apporte aux plantes l’eau nécessaire pour leurs développements. Cela peut se faire manuellement ou à l’aide d’outil automatique (arroseurs rotatifs, statiques ou oscillants). Cette technique présente plusieurs atouts : elle est adaptée aux jardins et aux potagers, mais il convient de bien respecter le débit d’eau. Elle est également très simple à utiliser, car elle ne nécessite pas de compétences particulières.

L’arrosage intégré ou enterré

Ce système est adapté à de grandes plantations ou des jardins immenses. Son principal avantage est sans doute la discrétion. Les tuyaux qui apportent l’eau aux plantes sont enterrés dans la terre. Visuellement, il est plus esthétique. Avec l’aide d’un programmateur, il est possible de prévoir son fonctionnement. Ainsi, on peut par exemple paramétrer le système pour qu’il marche la nuit et pour qu’il s’arrête l’après-midi. Cependant, l’utilisation de cette technique implique un chantier important. De nombreuses installations et travaux doivent être étudiés et effectués, ce qui requiert un investissement financier conséquent. D’ailleurs, la mise en place de ce réseau d’arrosage demande l’intervention d’un paysagiste professionnel.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.