Comment choisir l’implantation de son local commercial ?

Créer son propre magasin : c’est l’une des activités les moins risquées et les plus rentables quid à devenir un indépendant. Les boutiques sont plus simples à gérer et ne nécessite pas énormément de fonds. Mais tout dépend essentiellement de la taille de votre projet.

Il est toutefois à noter que certaines personnes qui se frottent à la réalisation de ce genre d’investissements s’y piquent. Même s’ils sont minimes, les risques d’y laisser sa chemise sont bel et bien présents. Mais en vous y prenant bien, les choses ne devraient pas être compliquées.

Créer son magasin : ça se prépare ?

Comme dans n’importe quel autre projet professionnel, la création d’un magasin nécessite un certain financement. Voici donc un guide des quelques démarches préliminaires nécessaires en ce sens.

Tout commence bien évidemment par une étude de marché. Pour un maximum de rapidité et d’efficacité, cette dernière doit être faite par des experts indépendants au projet. Le but étant de connaitre le niveau de concurrence, les lacunes des prestataires déjà présents sur le marché et la possibilité de s’implanter. À cela s’ajoute l’évaluation des prix des prestations et des services déjà disponibles.

Une agence de comptable sera plus à même de vous garantir un rapport détaillé, clair et concis sur la situation du marché, dans votre région.

En outre, pour un commerce, l’implantation d’une importance capitale. Plusieurs détails sont à prendre en considération avant de signer un bail de location. On parle notamment de la visibilité, du marché environnant et de la proximité avec le public cible.

Pour un local commercial à dijon, voici quelques détails à ne pas minimiser.

Les détails à savoir sur l’emplacement d’un magasin

Contrairement au choix d’une résidence privée, trouver le bon emplacement pour un local commercial à Dijon n’est pas simplement une question de gout. Il en va de la pérennité et du bon développement de votre activité. Pour vous aider, voici une liste exhaustive des détails à connaitre.

La visibilité est la base. De nos jours, quand on en parle, on pense directement à une présence en ligne. Cependant, il faut savoir qu’un simple référencement n’est pas suffisant. La visibilité doit également être prise en compte lors du choix de votre implantation dans le marché physique.

Généralement, les biens en premier plan sont plus propices à ce genre d’activité. Votre enseigne sera plus visible pour les alentours et les passants. Pour une vitrine de vente, en tout cas, il n’y a rien de tel.

Néanmoins, les immeubles en bord de route ne sont pas les seuls alternatifs disponibles. Si votre enseigne reste à portée de vue, même un local en second plan peut faire l’affaire.

Par ailleurs, on a tendance à choisir directement une rue commerçante quand il s’agit de trouver le meilleur emplacement pour son magasin. Il n’y a rien de mal à cela. La fréquentation de ces quartiers permet d’optimiser ses chances de réussite.

Cependant, pensez à évaluer le marché environnant pour éviter de perdre votre temps et de l’argent inutilement. S’il existe déjà plusieurs boutiques proposant les mêmes prestations comme les vôtres, vous aurez plus de mal à séduire les clients et les prospects à moins de développer un nouveau concept. D’où l’importance aussi de faire une étude de marché avant toute chose.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *