Crédit immobilier, quand les beaucoup deviennent plus exigeantes

Même si les taux d’intérêt des crédits bancaires ont diminués au cours de ces dernières années, il faut noter que les banques sont beaucoup plus sélectives dans l’octroi du prêt immobilier. Cela est sans aucun doute dû au fait qu’un grand nombre des emprunteurs ont du mal à rembourser leur emprunt, et que les banques en sortent perdantes dans l’histoire. Alors, lorsqu’on est emprunteur, quels sont les meilleures chances pour décrocher un crédit ? Quels sont les critères mis en avant par les banques pour l’acceptation ou le refus d’une demande d’emprunt ? Explication.

Les critères de sélection de dossier effectuée par les banques

L’investissement dans la pierre au cours de ces dernières années a nettement chuté, face aux crises économiques mais aussi à l’insécurité liée aux élections. Le revenu moyen des ménages a également baissé, ce qui les oblige à accumuler plusieurs prêts à la fois afin de booster leur revenu mensuel. Face à tout cela, les banques sont devenues de plus en plus exigeants en termes de crédits immobiliers. De ce fait, il est recommandé d’augmenter ses chances de bénéficier de ce type de crédit en ayant un dossier solide, ce qui dit, en mettant tous les atouts nécessaires dans le dossier en question.

Le profil

Pour octroyer du crédit immobilier à leurs clients, les banques prennent en considération le profil des emprunteurs au cours de l’étude de leur dossier. Elles se basent la plupart du temps sur la capacité d’endettement de chaque emprunteur, et cela selon les formations qu’il ou elle fournisse. Parmi les critères qu’elles considèrent, il faut noter entre autres la tranche d’âge, le niveau de revenus de l’emprunteur ainsi que son apport personnel, et cela depuis que la Banque de France l’a décrété indispensable dans l’octroi d’un crédit immobilier. A noter que la capacité d’endettement ne doit pas être en dessous de 33%, et cela en fonction de la réglementation en vigueur. Pour les personnes ayant un handicap, elles peuvent mettre en avant cela afin de négocier les taux d’intérêts beaucoup plus intéressants.

Les autres éléments

Mis à part le profil de l’emprunteur, il faut aussi noter d’autres éléments qui entrent en compte lors de l’étude du dossier d’un demandeur de crédit immobilier facile. Parmi cela, il faut considérer la stabilité de l’emploi de l’emprunteur ainsi que ses perspectives de carrière. Comme ce type d’emprunt concerne les emprunts à long terme, les banques seront bien obligées de s’assurer que l’emprunteur pourra rembourser les mensualités jusqu’à la fin du contrat. C’est pour cette raison que les personnes ayant un bon emploi ainsi qu’une situation professionnelle stable peuvent avoir la chance de voir leur prêt immobilier être accepté.

Vous pouvez mettre en avant cet atout, surtout si vous occupez un poste évolutif avec un revenu stable, même si vous ne disposez pas d’un apport personnel égal à 10% du montant de votre prêt. Grâce à votre situation, vous pourrez également bénéficier d’un emprunt qui pourra s’étaler sur une durée plus longue, ce qui n’est plus le cas face au risque de surendettement dont un grand nombre d’emprunteurs puissent faire face.

Toutefois, pour augmenter votre chance, n’hésitez pas à faire appel à un courtier professionnel qui pourra vous venir en aide.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *