Tout connaitre sur l’expertise du TEG

TEG, TAEG, Taux annuel effectif global… Ces termes ne vous semblent pas familiers ? Si c’est le cas, sachez qu’ils signifient la même chose. Il s’agit en effet de l’ensemble des éléments de coût d’un prêt. Bref, c’est un outil qui vous permet de comparer les prix de plusieurs propositions de crédit.

À quoi sert le TEG ?

Lorsque vous souhaitez contracter un prêt, votre premier réflexe est de comparer les taux de crédit entre les banques. Un prêt X peut offrir un taux plus cher qu’un prêt B, mais en réalité, d’autres paramètres comme les frais de dossier, le coût de l’assurance, etc., peuvent compenser la différence de taux. Dans ce cas, procéder à une expertise du TEG s’avère essentiel.

Et ce n’est pas tout ! Le taux annuel effectif global vous permet également de vérifier que le taux d’intérêt ne dépasse pas le celui de l’usure, c’est-à-dire le maximum imposé par la loi. Ceci est redéfini et publié tous les quatre mois par la Banque de France.

Par ailleurs, le TEG peut vous aider à vous assurer que l’offre de prêt ne fait pas l’objet de certaines anomalies ou irrégularités. En cas d’erreurs constatées, vous avez le droit de récupérer la somme trop perçue.Pour ce faire, vous avez deux options, soit négocier avec l’établissement financier concerné, soit l’assigner en justice si le recours à l’amiable n’est pas possible.

Qui peut réaliser une expertise du TEG ?

Vous l’aurez surement compris ! Comme c’est une “expertise”, il faut donc confier cette tâche à un spécialiste de l’analyse de crédit.

Pour défendre vos intérêts, ce professionnel calculera votre TEG pour ensuite le comparer avec celui défini dans votre contrat de prêt. Selon les résultats constatés, il vous proposera de prendre en charge la négociation avec votre banque, sinon d’intervenir auprès d’un juge.

Grâce à ses connaissances de la Code de la communication et des normes réglementaires, l’expert du TEG, à l’exemple de http://www.moorea-consulting.fr/, réalisera gratuitement l’analyse de votre prêt immobilier. Eh oui, ces professionnels ne sont payés que lorsque vous trouviez une entente qui vous est favorable avec votre organisme financier. Ils perçoivent un prix forfaitaire et un pourcentage sur les gains obtenus.

Retenez donc qu’un contrat mal rédigé ou une erreur de calcul sur les intérêts de votre prêt, cela peut vous rapporter gros. Si vous avez des doutes concernant le vôtre, n’hésitez pas à en parlez avec votre expert du TEG.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *