Comment évaluer son plombier ?

Un plombier professionnel intervient fréquemment en urgence, de sorte qu’il est devenu difficile d’évaluer ses compétences. Cependant,  il faut procéder à l’évaluation dès que  possible, car certains artisans changent du jour au lendemain, parfois en mal, souvent en bien.  Voici les informations à vérifier chez le plombier

plombier-travail

Certifications du plombier

Il faut commencer par demander au plombier quelle est sa qualification professionnelle. La majorité des pays imposent la possession de permis à ses plombiers. Ces derniers doivent disposer d’un permis et donner les moyens afin de vérifier la validité de ces permis. Tout plombier qualifié tel plombier Argenteuil doit être en règle en termes d’assurance. Une politique d’assurance professionnelle et une assurance de responsabilité civile d’un montant minimum de 400.000 € sont notamment réclamés.

Compétences et aptitudes

Tous les projets nécessitant des travaux obéissent à une règle : la rémunération doit être proportionnelle à la capacité de travail. Aussi, si les réparations sont minimes, il est possible de faire appel à un artisan peu expérimentés. D’autres travaux plus importants requièrent l’intervention d’un professionnel avec plus d’années d’expérience. La plupart des interventions de plombiers sont liées à des situations d’urgence. Les réparations en dehors des heures de travail sont beaucoup plus onéreuses qu’un rendez-vous en milieu de journée.

Devis et tarification

Des frais sont à prévoir en cas de dégâts des eaux, le cas échéant. Une moquette n’aurait pas résisté à une inondation, de même pour les cloisons et l’installation électrique.

Ces tarifs des plombiers sont donnés à titre indicatif, cependant ils sont assez représentatifs du professionnel. Ainsi, les artisans formels pratiquent à peu près les mêmes tarifs, tandis que les plombiers non-agréés doivent descendre les leurs. Les moyennes sont issues de catalogues de fabricants, sites de plombiers affichant leurs tarifs et revendeurs de services en ligne. La plupart du temps, le devis du plombier est gratuit sauf pour un chantier neuf.

Conclusions

Pour un travail de dépannage en plomberie, il faut prévoir un budget couvrant non seulement la main-d’œuvre et les frais de déplacement, mais aussi le matériel requis. On compte un bon nombre de professionnels qui assurent dans leurs travails et ne disposent d’aucune certification. Ceux là il faudra les connaître avant de leur faire totalement confiance.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *