Tout sur le parquet flottant

Vous voulez entreprendre la pose d’un parquet dans votre habitation, car vous voulez vous offrir la chaleur du bois mais à un prix raisonnable, alors pourquoi ne pas vous orienter vers le parquet flottant.

parquet flottant

Parquet en bois massif VS parquet flottant

Bien entendu, le parquet en bois massif est le plus beau, celui qui a un rendu vraiment extraordinaire, qui permet une pose avec des géométries décoratives (la pose en chevrons rappelle les parquets des habitations construites au XIXème siècle et au début du XXème siècle). Mais il faut un budget conséquent, il faut faire appel à un spécialiste de la pose de parque en bois massif.

Par contre le parquet flottant ou parquet contrecollé est bien moins onéreux, les aspects et la qualité permettent des rendus très réalistes, ce n’est pas du faux mais réellement du bois (sur sa partie visible supérieure, à la différence d’un parquet stratifié par exemple). Plus d’informations sur le site de parquet.

Le prix est vraiment l’un de ses grands avantages, il faut compter entre 15 et 120€ du m² en fonction de son essence et de la qualité désirée, la dimension des lames (largeur, longueur et épaisseur) et de sa finition.

La pose est aussi bien plus facile qu’un parque en bois massif, il peut être posé par n’importe qui (à condition quand même d’être un peu bricoleur). En général, plus besoin de colle ou de clous, les lames sont clipsable et elles se posent sur un support souple (pour l’isolation thermique et phonique) à même votre ancien sol. Sa composition de collages sur 3 couches, permet une meilleure stabilité et résistance aux différences de température.

Les inconvénients d’un parquet flottant

On ne trouve pas que des avantages pour le parquet flottant, il a aussi des inconvénients. Le parquet flottant ne supporte pas l’humidité, il ne faut surtout pas le poser dans une pièce d’eau (même si des finitions son plus résistantes à l’eau), ni sous un lave-linge ou toute autre situation qui pourrait augmenter les risques de l’inonder. Quand il absorbe l’eau, il se déforme et c’est irréversible.

Pour entretenir un parquet flottant, il faut donc prendre des précautions et ne pas laver à grande eau.

A l’installation, même s’il est posé sur un support souple isolant, le plancher flottant est un très mauvais isolant phonique (des supports de poses existent, mais augmentent l’épaisseur finale, il faut donc prendre en compte cette contrainte par exemple pour permettre une ouverture de porte, ou la mise à niveau entre 2 pièces).

De plus, vous n’aurez qu’une seule fois la possibilité de poncer votre parquet flottant pour lui redonner un coup de jeune. La couche de finition n’est pas assez épaisse pour permettre plusieurs ponçages.

Comment faire son choix ?

Afin d’obtenir les meilleurs informations et conseils pour le choix de votre parquet flottant, n’hésitez pas à demander les conseils d’un spécialiste.
Même si vous pouvez le poser vous-même, en fonctions des lames que vous allez choisir, il est souvent préférable de faire appel là encore à un spécialiste qui va garantir son travail.

Un parquet flottant doit se choisir en fonction de vos goûts, mais aussi en fonction de l’usage du sol de chacune de vos pièces dans lesquelles vous voulez l’installer.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *