Tout ce qu’il faut savoir pour réaliser un circuit de gaz enterré

Un circuit de gaz est indispensable pour la conduite des combustions de gaz dans une habitation. Ce type de circuit est très délicat et elle l’est plus lorsqu’elle est enterrée. Type de tuyau à utiliser, modalité de conception du circuit… voici tout ce qu’il faut savoir pour réussir à réaliser un circuit de gaz enterré.gaz

Un circuit de gaz enterré, quel tuyau faut-il choisir ?

Servant à alimenter un logement au gaz propane ou au gaz naturel, un circuit de gaz enterré se doit d’être réalisé avec le plus grand soin suivant la réglementation prévue parl’arrêté du 2 août 1977 modifiée. Au terme de cet arrêté, le circuit de gaz qu’il sert au chauffage ou à l’alimentation de la cuisine doit être conçu avec le bon tube. En acier, ce type de tuyau de gaz, spécifié ATG B.521 1 est plutôt destiné aux canalisations enterrées et devra être installé par des plombiers agréés.

Mais traditionnellement, un circuit à gaz enterré est réalisé en cuivre suivant la spécification ATG B.524 1. Toutefois, il est aujourd’hui très courant que le circuit de gaz enterré soit réalisé avec du tube polyéthylène étant donné sa capacité à supporter et à distribuer les combustibles gazeux.Cependant, la création d’un circuit de gaz en polyéthylène est beaucoup plus complexe étant donné la nécessité de la mise aux normes suivant la NF T 54-065.Pour un circuit quel que soit son utilisation peut être réalisé avec un seul de ces tubes ou avec la combinaison de ces trois types de tuyaux. Toutefois, la combinaison du cuivre au polyéthylène ou du cuivre à l’acier nécessite le respect de certaines normes complémentaires.

 La technique de réalisation d’un circuit de gaz

La réalisation des installations d’un circuit de gaz enterré en intérieur ou extérieur repose sur un ensemble de normes afin d’assurer la sécurité et le côté pratique de celui-ci. Devra notamment être respectée la profondeur de la pose entre le dessous des tuyaux et le niveau du sol qui ne peut dépasser 60 cm.Toutefois, il arrive que cette profondeur minimale ne puisse pas être respectée, dans ce cas, d’autres mesures de précautions doivent être prises en comptes. Il faudra alors soit disposer les tuyaux de gaz encore plus profond soit en disposant un écran de séparation en matériaux durables.

Mais avant la disposition de la tuyauterie de gaz, toujours dans l’optique de garantir leur sécurité, il faut aussi préparer la tranchée qui être réalisé sans pierre ni roche, maçonnerie ou tout autre matériau dur. Il faudra que le fond de la tranchée soit en effet rempli de sable ou matériaux de sol compactables et non corrosif. C’est seulement après cette étape qu’il faut mettre en place les tuyaux de gaz et les accessoires. La réalisation d’un circuit de gaz est assez complexe, mais en suivant à la lettre les normes y afférentes, elle pourrait facilement être réalisée sans l’intervention d’un professionnel.

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *