Comment réaliser un film institutionnel?

Quand on regarde un film institutionnel qui ne dure que quelques minutes, on ne se rend pas toujours compte de tout le travail fourni derrière. Il faut savoir qu’il s’agit d’un outil de communication et rien que pour cette raison, il doit être soigné et avoir une portée professionnelle. Découvrez toutes les tâches qui attendent un professionnel dans la réalisation d’un film corporate.

La préparation

Le film institutionnel, film évènementiel, motion design ou encore film d’entreprise nécessite une bonne préparation en amont. La première étape consiste à fixer un rendez-vous avec le responsable de l’entreprise qui a manifesté un besoin en vidéo publicitaire. Lors de cette rencontre, il est impératif que les attentes du client soient bien cernées et qu’après l’entretien, ce dernier dresse un cahier de charge. Le cahier de charge donne tous les détails relatifs aux attentes et pour le professionnel, il s’agit du document de référence.

Une fois le cahier de charge disponible, le scénario sont écrits puis soumis au client pour validation. L’opération s’enchaîne par le découpage technique et l’organisation des prises de vue. Les lieux de tournage sont également identifiés. L’envergure du projet détermine la constitution de l’équipe et des matériels.

Le tournage

Après la préparation, le professionnel s’attaque au tournage. Lors de cette étape, le respect du découpage technique est primordial bien que de bonnes idées naissent en plein tournage. Bien entendu, il faut rester flexible et faire appel à sa créativité pour donner une portée plus intéressante à la vidéo. Pour garantir un travail sans bavure, il faut filmer à plusieurs reprises une séquence et choisir la meilleure prise.

La préparation des matériels et leur réglage ne doivent pas non plus être négligés afin de garantir des vidéos de grande qualité. Dans le cas où le film corporate nécessite des figurants, ces derniers doivent être habillés puis maquiller. Toutes ces tâches nécessitent entre deux ou trois jours de travail alors que le produit final ne durera qu’une ou deux minutes.

La post-production

Après le tournage vient le montage. Cette opération nécessite un ordinateur puissant et des logiciels de montages professionnels. Elle réclame une démarche artistique et nécessite une solide expérience en montage. En effet, si on donne les mêmes rushs à différents monteurs, on obtiendra différents projets. L’opération réclame un prémontage puis un montage. Par la suite, il faut habiller la vidéo via des animations graphiques, mais dans le total respect du cahier de charge du client. L’ajout de voix off ou encore de sous-titre fait partie des étapes à ne pas négliger.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *