Prime à la casse pour une voiture diesel : ce qu’il faut savoir

Nombre d’automobilistes français roulent dans une voiture diesel. D’ailleurs, ce type de voiture est très répandu dans l’Hexagone. Toutefois, comme le gouvernement français encourage les citoyens à rouler dans une voiture peu polluante, une prime à la casse alléchante pour voiture diesel est offerte depuis le début de l’année 2017. Que faut-il savoir sur cette prime susceptible d’encourager les automobilistes à rouler dans une voiture verte ?

Une prime offerte à la conversion

Plus de la moitié du parc automobile français est composée de voitures diesel. Ce penchant pour les véhicules fonctionnant au diesel est sans aucun doute dû au prix de ce carburant qui nettement plus bas que celui de l’essence. En effet, pour ceux qui font périodiquement le plein, les 20 centimes de différence par litre finissent par constituer une grosse somme d’argent. Toutefois, les véhicules diesel surtout les anciens modèles sont connus pour être très polluants. Afin de réduire le nombre de voitures diesel qui circulent en France, un décret a donné naissance à une prime à la conversion. L’objectif de cette prime est d’aider les propriétaires de voitures polluantes à remplacer ces dernières par des véhicules propres. Pour prétendre à cette prime, les voitures diesel doivent être détruites. Les propriétaires de véhicules mis en circulation avant le 1er janvier 2006 peuvent également prétendre à cette aide en envoyant leur voiture polluante à la casse, plus de détails sur  http://www.destruction-de-voiture.fr/

Le montant de la prime

Le montant de la prime à la conversion dépend du type de voiture acheté. Pour l’achat d’un véhicule électrique, la prime atteint les 4000€. En revanche, pour ceux qui préfèrent se tourner vers un modèle équipé d’un moteur essence et qui n’émet qu’une quantité de CO2 comprise entre 21 et 60g de CO2 par km, ils profiteront d’une prime de 2500€.

Une extension de la prime à la casse

Le 18 septembre 2017, le ministre de l’Ecologie a annoncé un projet visant à étendre la prime à la casse dans le cadre du « plan climat ». Ainsi, en 2018, la prime réservée aux foyers non-imposable sera étendue à tous les Français qui possèdent une voiture essence d’avant 1997 ou une voiture diesel d’avant 2001. Le plafond de ressources ne sera plus considéré. Même l’acheteur peut profiter de cette prime. Par ailleurs, la prime à la conversion qui est actuellement de 4000€ pour l’acquisition d’une voiture électrique passera à 2500€.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *