Précautions à suivre pour pratiquer le Tai Chi

Il y a des choses que vous devez savoir observer avant, pendant et après chaque session de Tai Chi. Les échauffements sont des mouvements qui vont permettre à vos muscles d’être prêt pour la pratique de cette discipline et son nécessaires. Il y a également comme dans toute pratique d’un sport quelques précautions que chaque pratiquant doit observer et suivre.

Voici quelques conseils sur lesquels réfléchir (pour les débutants et ceux qui ont des problèmes médicaux). Ces conseils sont souvent repris dans les magazines santé traitant du sujet.

N’essayez jamais d’apprendre le Tai Chi à l’aide de manuels d’instructions et de vidéos en ligne. Le livre peut que vous dire quoi faire et quels sont les principes de base derrière chaque mouvement, mais il ne montrera pas réellement les bonnes ou mauvaises positions. Essayer d’imiter les DVD de Tai Chi peut être tout à fait nuire si on s’en réfère à de nombreux magazines santé.

Ils vous donneront envie d’essayer et d’apprendre, mais il sera très difficile pour vous de continuer à pousser les boutons d’arrêt-rembobinage-lecture-arrêt-rembobinage-avance rapide juste pour suivre leurs instructions. Des choses comme ça ne vous diront jamais si vous avez fait une erreur dans votre performance. Ils vont continuer encore et encore. De plus, si vous avez une question en tête, vos manuels et vidéos ne feront pas le moindre effort pour vous répondre.

La bonne méthode pour apprendre le Tai Chi

Il est toujours prudent d’apprendre de quelqu’un qui a suffisamment d’expérience pour vous apprendre, PERSONNELLEMENT, les bases. Une fois que vous avez appris la différence entre la bonne et la mauvaise technique, c’est le bon moment pour vous entraîner avec votre manuel ou votre vidéo. Les débutants devraient en prendre note très sérieusement.

En entrant dans un programme de Tai Chi, vous devez choisir l’enseignant qui vous instruira. Vous devez vous assurer qu’il ou elle est suffisamment expérimenté pour répondre à vos besoins ou questions concernant le Tai Chi. Ceci est très important en particulier pour ceux qui souffrent actuellement d’arthrite ou de problèmes cardiaques parce qu’il y a certains mouvements qui peuvent être tendus et qui peuvent accentuer davantage à la douleur ceci est un important conseil santé.

Un apprentissage en douceur

En cas de douleurs articulaires, consultez toujours votre médecin. Demandez-lui quels sont les mouvements appropriés qui ne peuvent pas produire plus de douleur. Parlez à votre instructeur de votre état afin qu’il puisse avoir une idée sur ce qui serait plus approprié pour vous.

Vous devriez toujours vous réchauffer avant et ensuite vous rafraîchir et vous reposer rapidement après. Vous ne vous imaginez pas que le Tai Chi est un exercice vigoureux et intense mais attention, il demande aux muscles et aux articulations beaucoup de travail.

S’il y a un besoin de modifier, faites-le autant que nécessaire. Parce qu’il y a beaucoup de mouvements de Tai Chi qui ont besoin de toute votre énergie pour produire une position parfaite. Si vous avez une difficulté qui pourrait rendre votre performance floue, alors laissez tomber les mouvements originaux puis modifiez-les.

Si vous ne pouvez pas le faire, n’insistez pas. Forcer, c’est comme se stresser de la manière la plus douloureuse. Le tai chi est un processus méditatif et non stressant, alors ne vous exposez pas à des mouvements qui ne vous sont pas possibles.
Echauffez vous. Cela ne vous nuira pas. Il vous faudra au moins une demi-heure pour compléter le programme d’une heure. Le Tai Chi est en effet un exercice parfait à des fins méditatives ne vous méprenez pas avec d’autres exercices vigoureux qui promettent une perte de poids, un gain de poids, de beaux abdos, etc.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *