Outil de jardinage : Focus sur la tarière

L’art du jardinage implique de nombreux labeurs, y compris le forage de la terre pour faire de nouvelles cultures ou pour implanter des clôtures. Dans cette perspective, la tarière est justement l’outil idéal pour faire de trous profonds et parfaitement cylindriques. Il existe différents modèles pour une tarière, mais le choix dépendra du type de travaux que vous souhaitez faire. Cet article aura donc pour objectif de vous expliquer les différentes utilisations d’une tarière ainsi que le modèle adapté à vos travaux.

Le choix du modèle selon les travaux à effectuer

La tarière manuelle est le modèle de base que vous pouvez trouver auprès des vendeurs d’outillage de jardin. C’est un outil simple, en acier, qui sollicite la force des bras par un mouvement rotatif. Elle est munie d’une poignée antidérapante pour assurer l’ergonomie de manœuvre. Elle permet de creuser facilement jusqu’à une profondeur de 1 mètre des trous d’un diamètre de 10 à 15 cm. Le seul inconvénient à son usage est la formation d’ampoules sur vos mains.

Pour des forages en série, la tarière électrique est plus conseillée. Ce modèle est équipé d’un moteur électrique à puissance variable et d’un foret en acier de 15 cm de diamètre et de 60 cm de longueur. Bien évidemment, avec son moteur électrique, son maniement ne nécessite aucune force physique, sauf pour la tenir à la verticale. Elle est très pratique pour les forages multiples, mais nécessite une rallonge très longue pour pouvoir être utilisée loin de la maison.

Enfin, il existe également des modèles à carburant ou tarière thermique. C’est le modèle le plus efficace, utilisé en particulier dans les grands domaines agricoles. Elle vous permet de creuse à n’importe quelle profondeur et sur n’importe quel type de terrain. Son moteur est en effet assez puissant même pour creuser des sols limoneux. Son inconvénient est son poids assez élevé. Elle nécessite parfois deux personnes pour la tenir pendant les travaux. Vous pouvez consulter notre guide d’achat de tarière thermique sur ce site http://tarierethermique.com/.

Mode d’emploi d’une tarière

Tous les modèles fonctionnent selon un même principe : le foret est actionné par un moteur ou par la main pour effectuer un mouvement de rotation. Le profil hélicoïdal du foret permet ensuite de creuser le sol.

Pour les tarières électriques et thermiques, vous n’avez qu’à tenir les poignées pour maintenir l’appareil au vertical et appuyer légèrement pour que le foret puisse creuser. En revanche, pour le cas d’une tarière manuelle, il faut tenir fermement les poignées tout en faisant tourner la tarière dans le sens des aiguilles d’une montre. À noter qu’à cause de sa maniabilité, une tarière manuelle n’est pas faite pour travailler des sols trop compacts.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *