Comment optimiser son chauffage efficacement

Que ce soit dans les hôtels, les appartements, les entreprises ou bien chez les particuliers, le système de chauffage est toujours nécessaire pour offrir à ces convives le confort qu’ils souhaitent. Cette habitude du confort rend la vie dure car elle fait grimper considérablement les factures. L’optimisation de son système de chauffage est primordiale lorsque celui-ci est obsolète ou endommagé.

Pourquoi une hausse des factures ?

Cette hausse des factures est due essentiellement par une grande déperdition d’énergie, les surfaces vides mal isolés, en contact directes avec l’extérieur comme les fenêtres, la toiture, les murs, les planchers bas, les fuites d’air par la cheminée. Malgré cela il y a une autre raison qui fait grimper les factures des chauffages. Plus l’habitation est occupée, plus elle est énergivore car chaque personne nécessite le confort dans la pièce où elle se trouve, et plus les occupants seront dispersés, plus la demande sera accru et plus la facture va augmenter. Il ne faut pas oublier que les équipements de chauffage tel les chaudières, les chauffe-eau ou les radiateurs sont essentiels mais ils consomment beaucoup trop d’énergie. En faisant appel au plombier Vélizy-Villacoublay, il existe de nombreux conseils et recommandations que l’on peut obtenir que ce soit sur le choix des matériaux ou des équipements.

L’isolation : une solution intéressante

Même si favoriser l’occupation d’une pièce commune pourrait faire diminuer la demande en chaleur, cela n’est pas suffisant pour faire baisser la facture. Se tourner vers l’isolation peut réduire considérablement les dépenses en chauffage. Optimiser son chauffage grâce à l’isolation est la solution aux déperditions d’énergie, ainsi, plus besoin de limiter les individus dans leur besoin d’espace et d’intimité. Cette isolation installée permet de réduire les dépenses tout en gardant le confort de tout à chacun. Cette isolation concerne non seulement les accès directs au milieu extérieur mais aussi de tous les conduits et tuyauteries afin de réduire la perte de chaleur. L’isolation des toits et des combles reste également une priorité. Quelques exemples : l’ITE (isolation thermique par extérieur), laine minérale (laine de roche, laine de verre), polystyrène expansé, polystyrène extrudé, fibres de bois, ouate de cellulose, laine de coton, toiture végétalisée, peinture isolante, béton cellulaire, bloc monomur en argile expansée, mousse phénolique, etc.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *