L’architecture birmane et ses attraits culturels

Figurant sur la liste des destinations encore très peu visitées, la Birmanie ou encore le Myanmar fait partie des pays d’Asie du Sud-Est. Les aventuriers ont l’habitude d’inclure la Chine, la Thaïlande et l’Inde dans leur parcours. Ils oublient souvent ce petit état qui, pourtant, partage les mêmes frontières que ces grandes nations. Ceux qui souhaitent découvrir la véritable originalité de l’architecture asiatique seront certainement satisfaits du spectacle que leur offriront les habitats et les maisons historiques en Birmanie.

Les temples de Bagan

Bagan est une vallée historique située dans la région de Mandalay. De nombreux passionnés de voyage considèrent ce site touristique comme le berceau de la culture birmane. Bagan est surtout réputé pour ces milliers de temples qui, suite à on ne sait quel hasard, se sont retrouvés au même endroit. Cette localité particulière mérite bien son autre appellation : « la capitale du Premier Empire birman » (de 1044 à 1287). Un séjour en Birmanie est l’occasion idéale pour découvrir les secrets de ces monuments qui auraient du figurer sur le patrimoine mondial de l’humanité. Pour plus d’information sur ce sejour, suivre ce lien.
Sur les lieux et en observant les bâtisses constituant les quelque 2000 temples. Les voyageurs contempleront les différentes sortes de styles architecturaux adoptés par les fondateurs. Vous avez, en premier lieu, le « stûpa » qui se traduit comme un modèle se basant sur une conception érigée à partir d’un plan circulaire. Il y a ensuite les pagodes qui se remarquent facilement par leur forme pentagonale.
En explorant ces monuments, les aventuriers découvriront que les temples construits de trois manières distinctes. Certains sont accessibles grâce à une entrée ou plutôt une antichambre qui précède le sanctuaire. D’autres présentent un noyau central qui permet d’observer les figures du Bouddha à partir de n’importe quel angle. Enfin, la structure en croix est l’une des formes les plus visibles. Une architecture originale de laquelle s’inspirent certains maisons et habitats en Birmanie.

Le Rocher d’or et la pagode de Shwedagon

En orientant leur parcours dans le sud de la Birmanie, les aventuriers auront la chance de contempler le  Rocher d’or. Ou encore la Pagode de Kyaiktiyo qui est le principal attrait touristique de la région. Il s’agit d’un rocher doré de plus de 5,5 m de diamètre placé à une hauteur de plus de 1000 m. Selon l’histoire, ce monolithe  représente la tête d’un célèbre moine bouddhiste. C’est ce qui fait de l’endroit l’un des lieux de culte majeurs du pays. D’après la légende, cette œuvre surhumaine aurait été réalisée par les esprits à la naissance du bouddhisme.
En poursuivant leur voyage à Rangoon (Yangon), la capitale économique de Birmanie, les randonneurs pourront atteindre la colline de Singuttara. De loin, ils remarqueront le « stûpa », le modèle de construction le plus répandu, qui surplombe la pagode de Shwedagon. Sur place, ceux qui se passionnent pour l’architecture et la culture birmane en sauront davantage sur la légende des quatre anciens bouddhas et celle sur les cheveux du grand Gautama.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *