Installation d’un ferme-porte

A l’heure où l’insécurité est grandissante, l’installation d’un ferme-porte prend tout son sens. En effet, grâce à ce dispositif, après ouverture la porte se ferme et se verrouille automatiquement. C’est également un élément de confort.  Serrurier paris 7 montre comment se passe l’installation.

Ferme-porte hydraulique

Pour assurer la pose d’un ferme-porte hydraulique, le serrurier a besoin de marteau, de tournevis à lame cruciforme, de perceuse électrique, de foret de dimension 4 mm, d’une clé de 12 à farouche et d’un tournevis à lame plate. Une fois ces éléments en main, il prépare l’installation. Il positionne ainsi le gabarit de pose en faisant attention de bien le mettre en ligne droite sur l’angle haut de la porte. Il colle ensuite le gabarit à l’aide de ruban adhésif. L’artisan du bâtiment continu en marquant  à l’aide de clou et de marteau l’emplacement du boitier et du bras articulé. Après cette étape, il retire le gabarit de pose et procède à des avant-trous avec la perceuse. C’est à cet instant qu’il utilise le foret de 4mm. Le serrurier paris 7 continue dans l’installation du boîtier du dispositif.

Comme pour la phase précédente, il faut mettre en position avant-trou le boitier et ensuite le visser à l’aide de tournevis cruciforme pour sa mise en place. La même opération est à refaire pour la fixation de l’embrasse du bras articulé. Pour raccorder tous les éléments, le serrurier emboîte le bras du boitier sur son axe. Il amorce ensuite la vis à la main avant de serrer la vis de blocage. Pour assurer le raccordement des deux bras, il ajuste correctement la longueur du bras de liaison. Il ajuste manuellement l’écrou de blocage de la longueur du bras et bloque enfin l’écrou à la clé. Il procède à partir de là au réglage de la vitesse de fermeture et de frein de fin de course.

Ferme-porte à tige

Pour un dispositif à tige, le serrurier utilise un crayon, un tournevis cruciforme, une visseuse/dévisseuse, un embout de vissage, du clou, de mèche à bois, de la broche de tension et de goujon d’arrêt. Pour installer le ferme-porte, il marque la place des vis à l’aide de crayon. Pour percer les avant-trous, il utilise la machine afin d’éviter au bois de fendre. Il visse ensuite le barillet mobile. Il passe ainsi au repositionnement du support de la tige vers son extrémité. Marquer la place où mettre les vis sur la porte avant-perçage des avant-trous. Un vissage manuel est de mise pour continuer l’engagement de la tige du barillet sur son support.

Pour régler le mécanisme, le serrurier règle à l’aide d’une broche de tension le ressort du barillet. Il maintient avec le goujon d’arrêt le ressort jusqu’à la position souhaitée. Une fois le bon emplacement atteint, il ferme le support de tige à l’aide d’un clou.  L’installation est ainsi terminée, mais le serrurier teste le fonctionnement du ferme-porte pour pouvoir ajuster la tension en cas de besoin. C’est l’avantage de faire appel à un spécialiste dans ce type d’installation.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *