Fuite déclarée : comment réagir ?

Une fuite d’eau peut avoir des conséquences dévastatrices. Inondation, corrosion rapide des parois de la maison et patauges sont les effets les moins reluisants. De plus, cette fuite représente une importante source de gaspillage dont il faut se méfier en vue de respecter les objectifs liés à la situation écologique actuelle.

fuite-eau

Solutions rapides

En cas de suite déclarée, on commence par repérer les zones attaquées. Si les écoulements abondent, il faudra mettre un récipient en dessous. Ensuite, il faudra couper l’arrivée d’eau principale pour que la situation ne s’aggrave pas. Si la fuite continue, déplacer les objets précieux et fragiles tels les bouquins ou les prises électriques. Après ces mesures, on peut attendre sereinement l’arrivée du plombier. Pour résoudre les problèmes de fuites récurrentes, il faut utiliser les techniques suivantes. Ces dernières ne nécessitent aucune connaissance en bricolage ou en plomberie, il suffit d’être usager.

Traquer les fuites

Pour faciliter la traque des fuites, il faut contrôler son installation. Des clients des plombiers de Vauréal relèvent systématiquement les chiffres du compteur. Il faut le faire le soir avant de se coucher. Si l’on constate une différence le lendemain matin sans que personne n’ait utilisé les équipements sanitaires, il faut utiliser les techniques de traques suivantes. Les fuites représentent 15 à 20 % de la consommation d’eau d’un ménage. Cependant, cette perte d’argent peut être évitée grâce à quelques mesures. Pour un ménage français établit en Île-de-France, un robinet qui fuit   représente 100 € engloutis par an, et une chasse d’eau défectueuse 600, ce qui aide à réfléchir.

Faire face aux gaspillages

Un artisan plombier du Val-D’oise a récemment été plébiscité durant la journée mondiale de la plomberie. Il a souligné le rôle de l’installateur sanitaire, devenu un agent de contrôle des dépenses. En effet, en plus d’être disponibles pour assurer les réparations, ce professionnel est en mesure de répondre aux questions des abonnés, notamment sur leurs dépenses en énergie. Plusieurs milliers de professionnels franciliens assurent les dépannages et se montrent peu enclins à offrir des solutions aux questionnements de leurs clients. Pourtant, cette relation plombier/abonné est essentielle pour espérer un meilleur avenir et une revenir dans un contexte moins austère.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *