Choisir une motorisation pour votre portail

Pour optimiser la performance et le confort de votre entrée, il vous faut un moteur pour le portail. Cet accessoire est au top des tendances et vous pourrez certainement l’utiliser que vous ayez un portail coulissant ou battant. De plus, un moteur est un élément clé pour favoriser votre sécurité au quotidien.

Les points à considérer pour une motorisation portail

Le choix d’un moteur pour votre portail ne doit pas se faire à la légère. En effet, il faut prendre réflexion sur le type de votre portail, l’espace dont vous disposez et bien sûr, vos besoins et attentes.

En parlant des détails techniques, vous devrez savoir que le câble d’alimentation électrique d’un moteur de portail doit correspondre à une de section 3×1, 5 mm². Celle-ci doit avoir une protection par un disjoncteur de 2×10 A. Pour que les normes soient convenablement respectées, il est plus que nécessaire d’utiliser un interrupteur de 30 Ma. Cette norme UTE NF C15100 vise à garantir la protection des personnes. Pour finaliser l’installation, l’ensemble des installations électriques doit avoir une gaine électrique !

Outre le fait d’assurer votre installation électrique, il faut choisir un modèle qui correspond au poids et aux dimensions de votre portail ! Si vous avez des portails battants, prenez en compte la longueur et la hauteur de chaque battant. Le poids de celui-ci est déterminé avec les fiches produits au cours de votre achat. Veillez alors à consulter ce détail auprès du revendeur. Les côtes des piliers sont également à prendre en compte, car ce seront les points où les moteurs seront installés. Les côtés montrent l’espace libre sur votre pilier pour que vous choisissiez l’automatisme à installer. Vous devrez savoir que la motorisation à bras articulés nécessite un espace de pose pour les bras 40 à 50 cm. Quant à une motorisation portail à vérins linéaire, l’espace est bien plus réduite, soit à 20 cm ! Si vous voulez installer un portail coulissant, il est favorable de considérer le poids et les dimensions du vantail. Généralement le moteur de l’alimentation est de 24 à 230 V. Sans une autre entrée, la motorisation est de 24 V. Dans le cas où l’alimentation de votre motorisation s’unit à un approvisionnement électrique de 220 V, un élément de déverrouillage extérieur accompagne le moteur. Cela vous permet d’ouvrir le portail si une coupure électrique se présente !

Quelle motorisation portail choisir ?

Pour une motorisation portail battant, vous avez le choix entre un système d’automatisme à bras, à vérin ou enterré ! L’automatisme à bras est recommandé pour des piliers qui ont des dimensions larges ! Ce type de moteur convient à toutes sortes de portails battants, qu’il soit en bois ou en PVC. L’alimentation est soit 24 ou 230 V. Ce modèle est le plus classique de tous et il agit comme le mouvement d’un bras humain. L’ouverture peut se faire jusqu’à 120° en fonction des modèles. L’installation se fait en toute simplicité et le moteur peut se fixer, soit au mur, soit sur le pilier. Quant au rapport qualité/prix, c’est ce qu’il y a de plus favorable si vous voulez un moteur rapidement installé. L’automatisme à vérin est plus discret que les moteurs à bras pour les portails battants. Les espaces restreints conviennent surtout à ce type de moteur et l’alimentation appropriée varie entre 24  et 230 V. Pour une motorisation enterrée, c’est surtout une idéale pour les portails neufs. Parmi tous les modèles, cette motorisation demeure la plus esthétique puisqu’elle est presque invisible, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur.

Il y a 2 types de portails coulissants : autoportés ou à rails. Plusieurs moteurs sont au choix pour ces portails, mais vous devrez mettre le point sur ces éléments :

  • Le poids de votre portail
  • Les dimensions
  • La fixation au sol
  • L’installation d’une crémaillère
  • L’alimentation du moteur

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *